Déj du jeudi St Bertrand

Le prochain Déjeuner-débat aura lieu le jeudi 3 septembre à partir de 12h
Le thème retenu est : « TRAVAILLER AVEC SON CONJOINT : AVANTAGE OU INCONVENIENT ? Travailler en couple: les pièges à éviter »
Nous échangerons dans la convivialité habituelle sur nos retours d’expérience concernant ce thème. Apportez votre pique-nique !  6 pl Gué de Maulny
Apéro offert (jusqu’à 12h30) – Micro-onde à disposition – Boisson chaude offerte
A diffuser « sans modération » auprès de personnes que vous connaissez et qui pourraient être intéressées.
A fixer sur vos agendas, les prochaines dates : jeudi 1er octobre 2015
A jeudi. Marie-Thérèse, Daniel, Jacques, Michel.

Être en affaires avec son conjoint ou travailler en couple dans le même bureau peut facilement virer au cauchemar. Quelques pièges à éviter pour accorder travail et amour.

Florence et Daniel enseignent à la même école secondaire depuis cinq ans. Travailler en couple, ils connaissent. «Je dirais même que c’est ce que nous recherchons, précise Florence. C’est nous qui avons choisi de travailler à la même école et de nous installer dans la même salle des professeurs», ajoute celle pour qui travailler en couple comporte de nombreux avantages.

«Pour la conciliation travail famille, c’est tellement plus facile de travailler avec les mêmes horaires et d’avoir les mêmes vacances! Nous échangeons nos trucs, avons des collègues communs et plusieurs expériences à partager sans toujours avoir besoin de tout s’expliquer», explique Florence avec enthousiasme.

Si plusieurs couples réussissent à monter une entreprise ensemble ou à travailler pour le même employeur, d’autres y parviennent plus difficilement. Le secret, explique André Surprenant, psychologue chez Objectif couple, consiste à reconnaître les compétences de l’autre. «Quand notre conjoint ou conjointe apporte à l’entreprise une compétence différente de la nôtre et qu’on le reconnaît, cela enrichit le couple», affirme-t-il.

Éviter tout lien de subordination
Mais comment reconnaître les compétences de l’autre dans un contexte de subordination? Dans une situation où un conjoint relèverait de l’autre, par exemple? «Ça devient beaucoup plus difficile, admet André Surprenant. Surtout si des conflits de pouvoirs interviennent avec les autres collègues

C’est ce qui est arrivé à Louise, qui a travaillé trois ans comme assistante de son ex-conjoint, pour leur entreprise de distribution alimentaire. «Au fil du temps, mon conjoint n’était plus mon amoureux, il n’était que mon patron. Même à la maison, il agissait comme s’il était mon gestionnaire. Mais le plus difficile, c’était de le voir partir pour un dîner d’affaires avec une nouvelle employée. Je les regardais partir et je restais là. Je n’étais que l’assistante», raconte-t-elle.

Vouloir passer tout son temps avec sa moitié est synonyme d’équilibre pour certaines personnes, y compris sur son lieu de travail. Pour d’autres il est absolument in-envisageable d’avoir la même activité que son/sa partenaire et de l’avoir sur le dos toute la journée. Chacun possède sa façon de voir le bonheur et lorsque tout va bien il faut respecter cette décision. Par contre lorsque cela n’entraine que tensions et disputes, il faut savoir remettre sa décision en question. Tout le monde peut se tromper et le plus important consiste donc à tirer les conclusions qui s’imposent.

Mise à jour du 1er septembre 2015