Thanksgiving

Aux États-Unis, la fête de Thanksgiving offre l’occasion de se réunir en famille et entre amis, de partager un repas traditionnel et d’exprimer sa gratitude pour les bienfaits dont on est comblé. Pour beaucoup, c’est aussi le temps de servir son prochain.

A Tuffé, tous les ans depuis 2013, c’est organisé par F.A.C.T et Awa BOLDEN

Célébrée le quatrième jeudi de novembre

La fête américaine de Thanksgiving puise ses origines dans les festivals des moissons. Les pèlerins venus d’Angleterre en 1620, tout comme les Indiens qui les avaient précédés dans le Nouveau-Monde, avaient pour coutume d’exprimer leur gratitude quand les récoltes étaient bonnes.

On fait généralement remonter la première journée de Thanksgiving à une fête célébrée trois jours durant en 1621 dans la colonie de Plymouth (située dans l’actuel, Boston, Massachusetts). Les pèlerins étaient arrivés l’année précédente à bord du Mayflower. Ils n’avaient pas apporté suffisamment de vivres et étaient arrivés trop tard pour mettre des champs en culture. La moitié d’entre eux périrent pendant l’hiver de 1620-1621. Le printemps suivant, les membres de la tribu indienne des Wampanoag leur apprirent à cultiver le maïs et d’autres céréales ainsi qu’à chasser et à pêcher. Ils leur montrèrent aussi comment cuire les canneberges, le maïs et les courges.

À l’automne de 1621, les pèlerins se réjouirent de l’abondance de leurs récoltes. Ils invitèrent leurs bienfaiteurs Wampanoag à festoyer avec eux. Au menu : dindes, canards et oies sauvages, poissons et mollusques, maïs, légumes verts et fruits secs. Le chef des Wampanoag, Massassoit, et sa tribu apportèrent du gibier.

dinde

Les festivals des moissons devinrent une affaire courante en Nouvelle-Angleterre. La fête de Thanksgiving fut célébrée à diverses dates dans les États de l’Union, et ce jusqu’en 1863. Cette année-là, le président Abraham Lincoln en fit une fête nationale annuelle qu’il fixa au dernier jeudi de novembre. En 1941, le président Franklin Roosevelt signa une loi qui fit coïncider Thanksgiving avec le quatrième jeudi (et pas nécessairement le dernier) du mois de novembre.

Se retrouver et s’entraider

Beaucoup de traditions de Thanksgiving remontent à la célébration de la moisson de 1621. Des gerbes de blé ou de maïs font souvent partie des décorations. Le repas qui est traditionnellement servi ne serait pas complet sans une dinde rôtie, de la gelée de canneberge, des patates douces et une tarte à la citrouille. Mais sous l’effet de la diversification de la société américaine, le repas de Thanksgiving a lui aussi évolué. Aujourd’hui, la dinde traditionnelle pourrait bien être accompagnée d’un plat de « tamales » [gaines d’épi de mais enrobées de matière grasse, fourrées de viande hachée et cuites à la vapeur ou à la friture], de taboulé, de couscous ou de choucroute.

Thanksgiving pour les étudiants et les soldats

Les universités servent un repas traditionnel aux étudiants qui restent sur le campus à Thanksgiving, et les étudiants étrangers sont souvent invités à dîner par des familles de la ville. Les soldats américains déployés à l’étranger ont eu aussi droit à un repas digne de Thanksgiving. Assis autour d’une bonne table, les Américains expriment souvent leur gratitude pour la liberté dont ils jouissent et pour les sacrifices consentis afin de la préserver.

De nombreux Américains préparent un repas à l’intention des personnes désavantagées. D’autres participent à des collectes de vivres, font du bénévolat dans des banques alimentaires ou livrent de la nourriture à des soupes populaires, des églises et diverses associations caritatives.

C’est pendant la période de Thanksgiving que les Américains se déplacent le plus parce qu’ils veulent se réunir avec des membres de leur famille et avec des amis. Traditionnellement, le jour de cette fête, beaucoup suivent le défilé du grand magasin Macy’s qui est télévisé en direct de New York. D’autres regardent à la télévision des matchs de football américain. Le lendemain marque le début de la saison des achats de Noël, un moment crucial pour les détaillants.

Chaque année, le président « gracie » une dinde. Au lieu de finir au four, le grand oiseau de basse-cour va passer le reste de ses jours dans un zoo pour les enfants. Attention, surtout pas de cadeaux!!

Thanksgiving et les soldes, le foot et le football américain

Ce jour de fête pour beaucoup d’américains est synonyme de l’arrivée des soldes. Et oui le jour qui suit « Thanksgiving » est un vendredi surnommé « Black Friday »ou « Vendredi Noir », c’est le début des achats de Noël, du marché de Noël. Les magasins ouvrent à partir de 4 heures du matin. On peut voir une queue immense devant les magasins, on peut à peine marcher tellement il y a de personnes dedans. Des forces de l’ordre sont présentes partout, à l’intérieur et à l’extérieur des magasins, sur les parkings, les routes. C’est un grand événement, la plupart des étudiants américains économisent pour « Black Friday » ou pour « Cyber Monday ».

« Cyber Monday » est le lundi qui suit Thanksgiving et Black Friday. Cet événement est un jour créé par les commerces (généralement des magasins Internet) pour les personnes qui n’ont pas eu le temps de profiter de « Black Friday » tout simplement en vue de leur faire profiter de soldes.

Le sport en famille ou entre amis

C’est une fête familiale très importante aux Etats-Unis mais aussi une journée où le foot US est à l’honneur. En effet, de nombreux matchs ont lieu à travers le pays à cette date, au niveau lycéen (high school), universitaire (college), professionnel ou totalement amateur. Ainsi, des familles, des groupes d’amis ou de collègues s’amusent chaque année au cours de matchs plus ou moins organisés de touch football, de flag football, voire même de football avec équipement.
Ces matchs sont parfois appelés « Turkey Bowls », en référence au plat traditionnel de Thanksgiving, à savoir la dinde rotie (roasted turkey en anglais). Les fans de la série Friends se rappelleront sûrement d’un épisode de la 3ème saison (le 9ème, intitulé « The One With The Football ») où les héros s’affrontent dans un match de touch football.

L’autre tradition très forte aux États-Unis, profitant de ce jour férie pour se réunir en famille et regarder du football américain. La NFL (National Football League) a instauré depuis ces débuts des rencontres en ce jour de fête. Traditionnellement, les Detroit Lions et les Dallas Cowboys reçoivent depuis des décennies le jeudi de Thanksgiving. Depuis 2006, la NFL organise un troisième match mais cette fois avec une rotation pour l’équipe à domicile.

Page créée le 23 novembre 2017
Publicités